La caza trifouille

Refonte du forum
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Premier à Quatrième)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morphal IV
Tyran éclairé en pré-retraite, sympathisant Trifouillard devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1294
Age : 38
Localisation : Palais Royal, 12 rue du gigot farci, Bacchanales-sur-orgies
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Premier à Quatrième)   Jeu 15 Sep - 16:16

RELIGIONS DE L’EMPIRE
(Rappelons en préambule qu’il n’y pas de religion officielle pour l’Empire : les Gloutonniens et leurs alliés sont totalement libre de choisir leur confession comme ils l’entendent.)

Chapitre Premier

-Le Vianddhisme et le Céréalisme

De loin les 2 principales religions à Gloutonnia. Longtemps antagonistes (rappelons que le Vianddhisme prône la règle des 3 repas massifs par jour, principalement à base de viande, quand le Céréalisme préconise une succession régulière de petits en-cas végétariens tout au long de la journée), on ne peut cependant envisager d’étudier l’une sans aborder l’autre tant le développement de ces 2 courants furent intimement liés dans l’histoire Gloutonnienne.
Le grand Schisme de 8965 A.P.F. trouve son origine dans la décision de Chipoth 1er d’élever le Vianddhisme au rang de religion officielle, et donna lieu aux sanglantes guerres d’alimentation qui ne prirent fin qu’avec l’édit de Ventre de 151515 A.P.F.
Aujourd’hui, si on ne peut pas dire qu’elles soient tout à fait réconciliées, tout au moins peut on noter qu’elles s’efforcent de coexister en paix et de se rapprocher sur la base de quelques dogmes communs (comme, par exemple, l’interdiction qui est faite dans les 2 camps de se nourrir de formes de vie intelligentes).
Du fait d’un passif historique évident, la royauté Gloutonnienne demeure en étroite connivence avec les usages Vianddhistes, surtout en ce qui concerne la nature des décorations pour la noblesse (chapelet de saucisses pour les Princes, ceinture de cailles pour les ducs…), mais on ne peut nier les efforts qui ont été effectués depuis un siècle pour laïciser autant que possible l’étiquette de la cour (décorations Halal ou végétariennes, festins de légumes un jour sur trois…).

-Le Messianisme Space* « Yi’Al-KA »

Forme d’ascétisme ultra poussé des Light-Fremen de Moussaka, croyance (O combien marginale) de pouvoir être « sauvé », au sens métaphysique du terme, si l’on parvient à limiter au maximum la quantité de nourriture qui entre dans son corps.
Les Light-Fremen portent en permanence des combinaisons spéciales qui brûlent les graisses au moyen de petites électrodes libérant à intervalle régulier de légères charges électriques, le fameux « Distil250 », œuvre du non moins célèbre prophète Chôn Habdô, et pratiquent des rites quotidiens destinés à les purifier, parmi lesquels « Streth’Shing », « Ajr’hé’Obik » et « Stêpp »…En outre, ils se nourrissent exclusivement de racines de gimgembre (allégées) et de petits rongeurs ultra-proteinés mais pauvres en lipides : les shlim-fast (ils courent en effet très vite).
A chaque solstice d’été le grand prêtre vient leur faire enlever et réenfiler leurs « Distil250 ».
Si l’un d’eux présente la moindre difficulté à le remettre, il est aussitôt banni de la tribu (c’est ce qu’ils appellent « l’épreuve du Mä-Yoh »).

*Car vraiment bizarre, voire abscon.


Dernière édition par le Lun 13 Aoû - 10:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miomiomiom.moninter.net
Morphal IV
Tyran éclairé en pré-retraite, sympathisant Trifouillard devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1294
Age : 38
Localisation : Palais Royal, 12 rue du gigot farci, Bacchanales-sur-orgies
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Second)   Ven 16 Sep - 8:20

RELIGIONS DE L’EMPIRE

Chapitre Second

-Le Culte Alcooloboulimik

Largement antérieur à l’avènement de Gloutonnia, son origine se perd dans la nuit des temps. Sans conteste l’une des plus anciennes religions de l’Empire et l’une des plus répandues, on trouve ainsi d’innombrables branches et dérivés du Culte à travers la galaxie : K’tulu sur Sheeshan, vénération de Dyonisos XVI sur Starfok Babaland, Lithurgie Houblonne ou culte de la bière sur Boeuf-Bourguignia, Adoration de Kroh et de Tchakda’Niels par les sauvages tribus Métâhowl de PecheMelba...
A vrai dire, le Culte Alcooloboulimik n’existe sous cette stricte appellation que sur Vodka et ses provinces, où il est placé sous protection des rois successifs de la dynastie des Bourbons-secs, actuellement Raoul VII (ou Raoul II, suivant que l’on compte ou non ses 6 prédécesseurs morts-nés).
C’est également là-bas qu’on le rencontre sous sa forme la plus organisée et pérenne.

-Le Chamanisme Patissier

Religion véhiculée par les Chamans Péruviens dont les arcanes restent en grande partie secrètes aux non initiés, elle n’est pas sans présenter quelques similitudes avec le Céréalisme, dont elle est sûrement issue. Les deux principaux centres religieux sont Starfok Babaland et, dans une moindre mesure, Moussaka la grande qui en propose une version quelque peu apocryphe.
On dit que le Chamanisme Pâtissier représente la synthèse parfaite de la pâtisserie, de la spiritualité et du business. Si l’on s’accorde à reconnaître aux tenants de cette religion un sens certain des affaires et un talent inégalé pour les petits gâteaux, personne ne semble savoir en revanche où se situe Péruvia.

-Le Paganisme Tasmanien ou Idolâtrie de l’Omelette

Culte très exclusif qui reste surtout (voire uniquement) l’apanage des DDT (Diables De Tasmanie) qui l’apportent avec eux partout où ils s’installent dans l’Empire.
(Pour plus d’informations, se reporter à la description de Tasmanie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miomiomiom.moninter.net
Morphal IV
Tyran éclairé en pré-retraite, sympathisant Trifouillard devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1294
Age : 38
Localisation : Palais Royal, 12 rue du gigot farci, Bacchanales-sur-orgies
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Troisième)   Jeu 22 Sep - 14:47

RELIGIONS DE L’EMPIRE

Chapitre Troisième

-L’Ordre des Beignets-Gesserits

Cette secte, variante assez singulière du Chamanisme Pâtissier, pourrait se décrire comme un rassemblement de mamies-gateau vaguement conspiratrices qui seraient sans doute de redoutables prêtresses-courtisanes si elles n’aimaient pas autant mitonner des tartes aux pommes pour « leurs » innombrables petits enfants.
Ces petites vieilles, avec des toques évoquant des coiffes bretonnes traditionnelles revues par Jean-Paul Gaultier, croient dur comme fer que la majeure partie de l’histoire de Gloutonnia et de l’Empire soit de leur fait, à elles et à leurs manigances Pâtissières. Elles se réunissent en conséquence tous les mercredis autour d’un cake pour discuter de l’avenir de la galaxie en caressant leurs chats et se livrer, une fois par mois, à une prédiction en règle du futur en jouant à une variante du bingo avec des sablés au beurre.
Il n’empêche qu’elles forment, sous leurs faux airs débonnaires, une puissante Mafia Pâtissière dont le réseau tentaculaire de Crêperies-Boulangeries Sacrées s’étend à toute la galaxie, rivalisant sans peine avec celui des Chamans Péruviens et des Baklavas.
Cette position prédominante, elles le doivent bien sur à leur ancienneté sur le marché (on dit leur ordre presque aussi ancien que le Culte AlcooloBoulimik), mais aussi au monopole qu’elles exercent sur le commerce du Pain d’Epices (qu’elles parent de toutes les vertus imaginables, même les plus improbables : vous avez déjà vu un pain d’épice rendre clairvoyant vous ?) et, last but not least, l’appui d’une part non négligeable de la population de l’Empire en la personne de la quasi-totalité des enfants de la galaxie, qui les vénèrent presque autant que des pères noël qui passeraient tous les jours.
Rien d’étonnant à cela quand on sait que l’Ordre met un point d’honneur à ne jamais faire payer les chers bambins pour les sucreries dont ils se gavent à longueur de journée dans leurs saintes Boutiks.
Ce n’est bien sur pas par pure altruisme que les Sœurs agissent ainsi, mais bien plutôt pour se conformer au plan millénaire des fondatrices de l‘Ordre, sensé révéler l’Etre suprême qui prendra la direction de l’Univers : le mythique Kouignamannderach, individu parfait transcendant toutes les lois de la Gastronomie et de la pâtisserie au beurre.
C’est pourquoi depuis des siècles les Beignets-Gesserits s’acharnent-elles à gâter-pourrir les enfants de l’Empire* à coups de petits gâteaux soigneusement élaborés pour, selon elles, libérer la pleine potentialité de chacun, en espérant qu’un jour l’un d’eux se révèle le Messie tant attendu.
L’avantage de ce procédé est double, puisqu’il leur permet également d’exercer une forme de contrôle indirect sur les populations, en influençant les esprits de toute une génération de façon à ce qu’ils restent en bonnes dispositions à l’égard de l’Ordre (tous les Gloutonniens gardent en effet au cœur la nostalgie de la « vieille » qui les régalaient gratis dans sa Boutik quand ils étaient enfants).
Pour terminer signalons que le Chef des Beignets-Gesserits , la redoutée Révérende-Mère Poularde, s’ingénie sans succès depuis plusieurs décennies à introduire des cuisinières de l’Ordre sur PecheMelba auprès de l’héritier du Melba-Baron (qui pourrait bien avoir le potentiel nécessaire pour devenir le Kouignamannderach).

*Ceux des familles princières les plus prometteuses, bien entendu, même si elles mettent un point d’honneur à ne laisser de coté aucun candidat disponible, même le plus insignifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miomiomiom.moninter.net
Morphal IV
Tyran éclairé en pré-retraite, sympathisant Trifouillard devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1294
Age : 38
Localisation : Palais Royal, 12 rue du gigot farci, Bacchanales-sur-orgies
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Premier à Quatrième)   Lun 13 Aoû - 10:09

RELIGIONS DE L’EMPIRE

Chapitre Quatrième

Le Culte Alcooloboulimik Praticus Sancti (C.A.P.S.)

Ou Temple Alcooloboulimik Réformé, ou Réunifié. Courant moderne (certains diront hérétique) du Culte Alcooloboulimik.
Fondé par Barney Gumble, dernier Chef spirituel élu du Culte, qui s'est auto-proclamé nouveau "Messie", le C.A.P.S. se veut révolutionnaire à plus d'un titre. Non content de souhaiter opérer une synthèse entre les multitudes de mouvements issus de la très ancienne religion, Barney Gumble affirme que le Culte doit sortir de son traditionnel non-interventionnisme et devenir, sous son égide, une nouvelle faction à part entière au sein de l'Empire.

S'il est encore trop tôt pour évaluer la portée de cette réforme en profondeur, il faut néanmoins garder à l'esprit que le Culte est sans aucun doute l'une des confessions les plus répandues dans l'univers. Selon le degré de véhémence des mouvements de résistance, qui ne manqueront pas d'apparaitre, une telle entreprise pourrait bien bouleverser l'équilibre des pouvoirs dans l'Empire... ou dégénérer en nouvelle guerre de religion.

_________________
"Edeo ergo sum" (Devise de la Dynastie Bourbonno-Bâfrolingienne depuis MXVII Générations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miomiomiom.moninter.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Premier à Quatrième)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RELIGIONS DE L’EMPIRE (Chapitre Premier à Quatrième)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jeu sur le 1er Empire pour faire jouer la communauté...
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Premier)
» Un jeu sur le premier empire pour rassembler la communauté..
» [Story] L'Empire des Skrall : chapitre 7
» Les obusiers de l'époque Premier Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La caza trifouille :: Haute Finance et Religions de Gloutonnia-
Sauter vers: