La caza trifouille

Refonte du forum
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   Dim 7 Oct - 3:27

Trifouille Corp., 6h du matin.

Après une dure nuit de labeur, Jamou s'accordait une petite sieste dans son bureau, au 36ème étage. Les locaux terrestres de la Trifouille étaient basés à Shangaï, dans le quartier d'affaires, sous la couverture d'une société d'export filiale du grand groupe BigToys Inc. Le jour, Jamou était chargé d'inonder le marché mondial de jouets de toutes sortes, généralement des bidules en plastique bruyants, hautement inflammables et explosifs au simple contact d'une source de chaleur, aussi infime soit elle. La nuit, Jamou oeuvrait pour la Trifouille. La tête sur son clavier, la main encore crispée autour de sa tasse à café, Jamou en écrasait comme un nouveau né.

BiiiiIIPP...BIIIIPPP BIIIIIIIIIIIIP

"Hmmpppggrrgjpphff?"

Le téléphone portable de Jamou s'était mis à sonner, au point que les Trompettes du Jugement Dernier que les chrétiens vénéraient (en mélomanes approximatifs) n'auraient pas couvert le bruit si elles avaient retenti à cet instant. Jamou lâcha sa tasse et attrapa le téléphone.

"Moui? lança t il d'une voix un peu rauque, et peu sûr du résultat obtenu,à la manière de quelqu'un entendant pour la première fois sa voix.
-Jamou? Ici la Taupe. On est en code "Brouette à bras".
-Brouette à bras? T'es où déjà?
-Guadeloupe. Les Antilles Françaises, une petite île des Caraïbes.
-Purée, tu sais quelle heure il est ici??Tu faich..t'as du bol que ce soit pour un code BAB.
-Rapplique vite fait, ça urge par ici.
-Okaaaay...laisse moi le temps d'émerger, je serai là dans deux jours maxi.
-Hum, JAmou..je ne serai pas là à ton arrivée. C'est devenu très chaud pour moi ici... je dois partir. Je rentre au QG. Tu prends le relais.
-Ouuais, ouais..A plus ma biche..."
*Clic*

Code Brouette à Bras...pas bon du tout, songea t il. La Trifouille avait instauré un système de codes, et Brouette à Bras n'était pas loin de "Ta mère prend du LSD", le plus haut niveau d'alerte. Les trifouillards étaient nés du délire paranoïaque de 3 piliers de comptoir, quelques mois auparavant. Ces trois huluberlus, Manolo, Paupaul et Jamou s'étaient retrouvés dans un bar de Planiciudad, complètement désoeuvrés.

Jamou, ancien président-despote intergalactique, avait été destitué peu de temps après l'intégration de sa planète au Saint Empire Boulimique. Il avait exercé pendant quelques mois la fonction de ministre, sous l'autorité du Régent Cuisso-Jupitérien Starfok 1er. Ce dernier était le véritable bras droit de l'Empereur-Roi Morphal Quatrième du nom. Pour une raison un peu obscure, Jamou avait été contraint de prendre sa retraite de façon...anticipée. Lui et les intrigues politiques, ça n'avait jamais fait bon ménage. Bref, désoeuvré, il était retourné sur sa planète d'origine pour s'apercevoir que le pouvoir avait changé de main. Il n'était plus désiré. Pour ce qui le concernait, il soupçonnait les buissons bavards, les mousses philosophes, d'avoir joué un rôle dans cette éviction. Ah, Planiciudad...


*Quelques mois plus tôt, sur Belgaroz*
Ecumant les bas quartiers de la capitale Belgarozienne sous une pluie battante, Jamou était en quête d'une réponse, et il s'était proposé de commencer ses recherches par le fond d'une bouteille. Hésitant devant les nombreux bistrots qui avaient poussé comme des champignons depuis quelque temps, il avait fini par atterrir dans un bar sordide en apparence: "Biker's End". Le néon , animé, représentait un motard à grosses moustaches en train de donner du pied sur un deux roues qui semblait tout droit sorti de la préhistoire mécanique. Un bouge dans lequel se mêlaient routiers intergalactiques, fraîchement débarqués et rebelles motorisés de tous poils, à franges de préférence, dont l'univers regorgeait. Les planètes périphériques telles que Belgaroz étaient le point de chute privilégié de cette engeance, qui appréciait le laxisme policier et l'absence d'organisation qui caractérisait bien souvent les changements de régime politique. Bref, un soir de déprime, Jamou avait poussé la porte à double battants du Biker's End, et s'était tout de suite fait plein d'amis.

Il faut dire que sa fortune l'y aida fortement; après moult tournées générales, il gagna le surnom affectueux de"bienfaiteur de ..l'huma..lumatité..t'sais, nous..et on dji pô za pask'on est bourréch,...on t'aiiimeuh quoi!" Quelque chose dans le genre. Parmi ces saôulards pathétiques, les patrons lui parurent tout de suite plus sympathiques que les autres.

Ah, Manolo et Paupaul. Ces deux là étaient des énigmes ambulantes. Ils avaient posés leurs valises à Belgaroz avec la première fournée de Boulimiens, et monté un bar dans la foulée. Apparemment, ils n'en étaient pas à leur première tentative.

Un soir de grande boisson, les trois compères - cela faisait déjà plusieurs semaines que Jamou fréquentait leur troquet, pour ainsi dire il y passait presque toutes ses journées et ses nuits- étaient réunis sur le comptoir.

"OUais...j'te l'dis comme ça Jamou, commença Paupaul, nous ça fait...combien qu'ça fait M'nolo, hein
-15 ans mon ptit Paupaul...
-Ouais, ça fait 15 ans qu'nous on trimballe nos fliques et nos flaques à droite à gauche dans la Galaxie...et on en a vu des trucs!
-Ouais on a vu des tas de machins...plein...j'te raconte pas...
-M'coupe pas la parole, salopiot, continua Paupaul...Ouais, comme j't'eul dis, on a vus des tas de trucs. Mais on a vu quèque chose...qui dépasse l'entendement.
-Tiens tiens, balbutia Jamou. Un tchruc qui dépasse l'entende..ment. Et quoi qu'est ce, si c'est pas indiscret??"

Manolo et Paupaul reposèrent leurs verres. Ils se regardèrent, l'air de se demander si ça valait le coup de mettre Jamou au courant. Paupaul en avait trop dit, et puis au point où ils en étaient... D'un coup d'un seul, les deux tauliers se dégrisèrent. Enfin, firent semblant de dégriser. Ils tenaient l'alcool mieux que personne et prenaient l'accent alcoolisé simplement pour ne pas vexer leurs meilleurs clients. Un acte commercial, quoi. Manolo hocha la tête.

"On sait pas trop ce que c'est, déclara t il. On sait que...ça s'appelle Hoguème.
-Ouais, Hoguème, poursuivit Paupaul. C'est comment dire...un truc. On se demande toujours à quoi ça sert. On l'a jamais vu, personnellement. Mais c'est dangereux, ça oui!
-Des gens sont morts. Par milliers.. Oh, bien sûr, personne ne l'a su. Mais c'est là. Au moment où je te parle, des gens meurent à cause de ça. Et des personnes haut placées cautionnent ces morts.
-Qui donc? Les effets de l'alcool s'étaient estompés chez Jamou.
-Ah..des gens...des grosses légumes...on sait pas, quoi. Tout le monde. Personne. C'est infiltré dans toutes les sphères de l'Empire. On sait pas, merde!
-Et si c'est si grave, pourquoi qu'vous êtes là à m'en parler? Devriez déjà être morts!
-...Bin, en fait, si on est là..chuchota Paupaul; c'est qu'on a eu des ennuis...Des descentes de flic à répétition. Des retraits de licence XII. L'interdiction de vendre de l'alcool au mineurs, tu t'rends compte! On veut nous briser. On cherche à nous faire taire, car "On" a peur de ce qu'on a à dire!!!!

Manolo et Paupaul se turent. Jamou, un peu sceptique, contemplait un moustique qui achevait de se noyer au fond de son verre.
-HMm, Hoguème, hein? lança l'ancien Président. Les deux autres hochèrent la tête.
-Vous savez quoi les gars? Vous êtes cintrés.
-Ah, je savais qu'il allait dire ça, Paupaul, lâcha Manolo, l'air énervé. TU nous crois pas hein?? TU crois qu'on est parano Hein?? Et bin c'est pas vrai. Hoguème est un fléau, et quoi que ce soit, on luttera contre jusqu'à la fin. Toi, d'façons, t'es qu'un raté. TU écluses tous les jours au comptoir et tu fais quoi au juste?? t'as pas un rêve?? Une passion???Nan, t'es là, tu picoles et un matin tu te réveilleras dans ton vomi, et là tu te dégouteras toi même. Et tu te diras : "Quel con, j'aurais du suivre Manolo et Paupaul dans leur croisade anti-Hoguème." VOilà. Maintenant, décarre, tu m'débectes. Reviens pas dans mon bar."

Jeté dehors d'un coup de santiag au derrière, Jamou finit sa course le nez dans une flaque de boue. "Hmppf..faich...c'est quoi ces routes de m***". Derrière lui, la porte du Biker's End claqua et fit trembler la bâtisse, manquant faire tomber le néon d'un autre âge.

Deux jours passèrent, durant lesquels Jamou ne dormit pas. Il ressassait son existence, faisait son petit bilan de mi-parcours. Il se rendit compte qu'il avait touché le fond, et qu'il était bien seul désormais. Aucune perspective d'avenir sur Belgaroz. Le Saint Empire Boulimique aurait bien du mal à l'accueillir de nouveau, depuis sa "démission". Prenant son courage à deux mains, il marcha vers le bar de Manolo et Paupaul. D'un geste mal assuré, il poussa le battant, s'attendant à recevoir le coup de grâce dès le premier pas à l'intérieur.

Manolo, en train de salir un verre qu'un serveur zélé venait de nettoyer, avant de se faire virer à coups de pompe dans le train, lui lança un regard torve. Jamou se figea. Paupaul, assis au fond du bar en train de boire un étrange breuvage jaunâtre, ne leva pas le nez de son magazine "Chrome et Acier".
"Les gars..bafouilla Jamou..Je ..j'ai réfléchi. Une croisade anti-hoguème, hein?" Les deux patrons l'ignorèrent complètement.
"Bon, merde, les gars! J'ai repensé à tout ça, et euh...j'ai du temps et de l'argent, et je sais pas trop quoi en faire...Alors je marche. Je vous suis. "
Manolo leva un sourcil. Il jeta un oeil à Paupaul, qui hocha la tête.
"Aha! Monsieur marche, maintenant. Hmm...Manolo fit semblant de réfléchir..Ok, c'est bon. Tu fais partie de l'équipe. Mais je te préviens: C'est moi le boss.
-Hey! lança Paupaul. Toi? Depuis quand??
-Ouais bon ça va, c'est moi le Boss, et Paupaul...sera le chef; ça te va ça Paupaul??"
L'ambiance s'était détendue. Manolo proposa d'arroser l'évènement, ce que Jamou accepta de bon coeur, n'ayant pas bu d'alcool durant deux jours.
"ah oui euh au fait, les gars..commença Jamou. J'ai pensé à un nom, ça vous dirait pas de vous appeler la Trifouille?
-La Trifouille???demanda Paupaul. La Trifouille anale, ouais:!!!!Woua haha, haharrg!"


Dernière édition par le Mer 10 Oct - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morphal IV
Tyran éclairé en pré-retraite, sympathisant Trifouillard devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1294
Age : 38
Localisation : Palais Royal, 12 rue du gigot farci, Bacchanales-sur-orgies
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   Dim 7 Oct - 12:00

Une fois encore je m'incline :135:
Quelle joie de te compter dans nos rangs Jamou!! ^____^
Je me suis néanmoins permis de modifier un peu le titre pour le rendre plus explicite et... accrocheur (c'est vrai que c'est un long texte et que les gens n'ont pas forcément la motiv' s'ils ne savent pas de quoi on parle). Si ça te gène, remets tout comme avant...

_________________
"Edeo ergo sum" (Devise de la Dynastie Bourbonno-Bâfrolingienne depuis MXVII Générations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miomiomiom.moninter.net
Paupaul
Prince-Démon du Jeu, du Pastis et du PMU, Conseiller du Gouverneur du N.M. [Trifouillard]
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 38
Localisation : Nouveau Mexique
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   Sam 18 Oct - 12:57

Je viens de le lire (bon je suis un peu en retard ok ! lol! ) Très très bon effectivement !! En plus, tu reprends mes meilleurs blagues Jamou ! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamou

avatar

Nombre de messages : 141
Age : 35
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   Sam 18 Oct - 14:17

Désolé pour le copyright...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paupaul
Prince-Démon du Jeu, du Pastis et du PMU, Conseiller du Gouverneur du N.M. [Trifouillard]
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 38
Localisation : Nouveau Mexique
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   Dim 19 Oct - 19:03

Pas de souci au contraire !!! Le partage des copyrights entre trifouillards est à la trifouille, ce que l'eau est au pastis : l'eau sans pastis beurk !!!!, le pastis sans eau pourquoi pas !! mais le pastis + l'eau ... c'est le bonheur !!!!!!!! Razz Razz Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie du complot : l'origine de la Trifouille?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» théorie du complot
» Consacrée pire entreprise américaine, EA y voit une théorie du complot!
» Le paladin, ses pouvoir son origine et blablabla....
» l'origine de "Pandawa"
» [Story/Investigation] L'origine des masques des Toa Mahri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La caza trifouille :: TRIFOUILLE CORP. :: Organisation Non Gouvernementale Subversive-
Sauter vers: