La caza trifouille

Refonte du forum
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jamou's office

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jamou's office   Jeu 18 Oct - 0:18

Hey! Entrez, prenez un siège...laissez moi finir ma partie de démineur (c'est le seul programme qui fonctionne sur mon ordi).

Tenez, je viens de retrouver un texte dans mes archives!!! Je vous le transmets, pour le fun (j'ai écris ça il y a 4-5 ans pour un projet de jeu vidéo d'un pote). Vous comprendrez d'où viennent les K'tahumplar!!! Wahou!

Citation :
BIGBANGDONUT




1. Les dieux 2
1.1. Rhainfall 2
1.2. Phybios 2
1.3. Loglaïha 2
1.4. Mutacoatl 2
1.5. Tecnupoatl 2
2. Les sectes 3
2.1. Les Fils-de-la-pluie 3
2.2. La lumière-de-phézo 3
2.3. K'tahumplar 3
3. L’avènement 4
3.1. An 5003 de l’ère chrétienne. 4
3.2. An 5018 de l’ère chrétienne, début de l’été*. 4
3.3. An 5018 de l’ère chrétienne, fin de l’été. 4
3.4. An 5018 de l’ère chrétienne, automne-hiver. 5
3.5. An 5018 de l’ère chrétienne, veille de Noël. 5


1. Les dieux

A force de développer la science et de faire de celle ci l’unique alternative (à l’exception de l’écoloness) à la compréhension du monde, les humains donnèrent naissance à cinq dieux, les dieux de l’Humanité moderne :
1.1. Rhainfall
Le dieu de l’écoloness, opposé à toute forme de science et prenant un malin plaisir, durant l’ère de l’avènement des nouveaux dieux, à recouvrir les constructions humaines sous la végétation…L’écoloness consiste en s’agiter bruyamment, crier à la catastrophe tout en plantant des trucs un peu partout. Ce que les hommes n’avaient pu accomplir, Rhainfall le put grâce à son essence divine. Il est possible que la conversation alarmiste et restreinte de Rhainfall y soit pour beaucoup dans la guerre de l’avènement.
1.2. Phybios
Père des sciences exactes. La légende dit qu’un jour, ayant flirté avec Loglaïha, il donna naissance à Mutacoatl, et à Technupoatl.(Phybios donna probablement l’essentiel des gènes célestes, l’accouplement n’ayant pas de fonction biologique précise chez les dieux mais agirait plus comme un stimulus (après tout même un dieu a le droit de prendre son Pied). Son rôle est surtout d’épauler ses deux fils, sans lesquels il n’aurait que peu d’impact sur le monde ; ainsi il est la source de leurs savoirs respectifs.
1.3. Loglaïha
Mère des sciences naturelles qui pleine de patience contemple le monde qu’elle comprend rarement ;contrairement à Phybios qui exalte ses fils et les gave de tuyaux pour mieux interférer avec le monde, elle reste la plupart du temps neutre.
1.4. Mutacoatl
Le dieu des mutations hasardeuses et artificielles. Il aime parcourir la Terre et comme un gros irresponsable il modifie rapidement et sans garantie du résultat toute forme de vie se présentant. Ce qu’il fit du moins pendant l’avènement, recrutant ainsi des troupes supérieures aux humains et créant de nouvelles lignées se perpétuant bien après leur chute.
1.5. Tecnupoatl
Le dieu des technologies (sauf celles de communications qui ne sont, selon la légende, contrôlées par personne, ou alors peut être par un mystérieux Bug cosmique).Il fit de tous les laboratoires, usines et autres sanctuaires de la technologie autant de temples dédiés à son culte ; il recruta ses fidèles parmi les masses (du moins ceux qui survécurent aux plantations sauvages de Rhainfall et aux maladresses de Mutacoatl).



La guerre de l’avènement décima la plupart des êtres humains. Les nouveaux dieux détruisirent rapidement toutes les structures sociales, privant ainsi les humains survivants d’organisation. Les dieux les modelèrent ensuite à volonté en créant des sectes, chacune vouant un culte à l’une des divinités.






2. Les sectes
Les sectes sont avant tout le réservoir de foi de chaque dieu (en effet les dieux, pour maintenir leur forme terrestre et ne pas se disperser dans les limbes, sont tributaires de la foi de leurs fidèles) ; cependant elles représentent aussi celui-ci auprès des hommes ; seuls quelques privilégiés parmi les sectes on pu faire la connaissance de leur dieu.
2.1. Les Fils-de-la-pluie
Ils furent recrutés parmi les populations vivant encore dans des milieux sauvages avant l’avènement, ou dans quelques campagnes particulièrement réfractaires au progrès technologique.
Ils vouèrent un culte sans faille à Rhainfall qui les lança dans une grande campagne de sensibilisation des populations subjuguées par la science, à coups de pelle et de fertilisants.
L’essentiel du gros œuvre étant assuré par Rhainfall lui-même, qui prit sur lui de recouvrir les grandes cités mondiales…et de déclencher ainsi une guerre sans merci contre les autres dieux (sauf Molgaï, évidemment).
Les Fils de la pluie ne s’habillent que de végétaux, …étant donné que rhainfall leur confère le pouvoir de maintenir en vie les végétaux prélevés, il est fréquent de les voir recouverts de lierre, mousse ou autres végétaux prolifiques en pleine santé, qui nécessitent une taille plus ou moins fréquente selon le degré de foi du porteur…
Lors de leurs déplacements, ils sont toujours équipés de pelles(rudimentaires) ainsi que de graines. Les combats sont souvent en leur défaveur, aussi font-ils appel à leur camouflage naturel pour se déplacer.
2.2. La lumière-de-phézo
Cette secte voua un culte au dieu Phybios ; ses membres furent essentiellement des érudits , terrés dans des laboratoires souterrains .Il furent recrutés parmi les scientifiques présents lors de l’avènement. Ils transmirent aux sectes de Mutacoatl et Tecnupoatl les précieux enseignements de leur dieu.
Ils portèrent la science de Phybios à son paroxysme, repoussant sans cesse les frontières de la matière et se dotant de pouvoirs inhumains, au prix de leur santé physique. La dégradation de leurs corps les poussa à tisser une toile d’informateurs à l’échelle mondiale afin de n’être jamais pris au dépourvu ;de plus, en juste paiement de leurs recherches, ils bénéficièrent très vite de la technologie de pointe de technupalt.
Phybios ne les tolérait que pour l’apport de foi, et ne voyait pas forcément d’un bon œil la façon dont les illuminés de phézo développaient leurs pouvoirs malgré la force que cela représentait dans le conflit de l’avènement.
2.3. K'tahumplar
Cet ordre religieux comprenait essentiellement des contemplatifs, qui assimilèrent très vite la doctrine de Loglaïha, puisqu’il n’y en avait pas. Loglaïha ne comptant que peu de fidèles, sa forme terrestre était donc à la merci des esprits malveillants, ou simplement des maladroits. C’est pourquoi les K’tahumplari s’installèrent en petites communautés, voire en ermites dans des zones reculées, où nul autre humain ne pouvait vivre. Ainsi les tribus des déserts, chauds ou glacés (telles les tribus descendant des antiques inuits) constituèrent la majorité des fidèles de Loglaïha. A l’abri des grands tumultes de ce monde les k’tahumplari permirent à la déesse de conserver son avatar tandis que les autres dieux le perdirent, suite au courroux d’Ezratoth, le fils de Dieu.
Les k’tahumplari n’intervinrent pas dans le conflit opposant les autres dieux ; cela explique le manque d’archives les concernant.
On dit qu’actuellement quelques tribus k’tahumplari ont survécu aux tourments et aux destructions causées par la guerre de l’avènement, ainsi la légende voudrait que Loglaïha, certes diminuée, contemplerait encore le monde de quelque repaire inconnu des hommes et autres créatures…





3. L’avènement

3.1. An 5003 de l’ère chrétienne.

Cette année, par ailleurs riche en bouleversements de tous ordres, vit naître trois divinités, chacune prisonnière d’un avatar. Au départ, nul ne put se rendre compte de leur essence divine, car leur naissance se fit sans bruit, du moins sans bruit étranger à un accouchement en règle…tous trois commencèrent par être des bébés ordinaires, quoique légèrement au-dessus des moyennes humaines.
Quelle est l’origine de ces naissances extraordinaires ? Quelques uns pensent que les milliards d’esprits alors tendus vers la science, et au-delà vers le divin, auraient rendu possible la création de tels êtres. L’humanité recèle depuis longtemps quelques pouvoirs occultes qu’elle use collectivement et inconsciemment, le hasard se chargeant du reste.
Quoi qu’il en soit, ils furent baptisés José, Bryan et Maki. Les trois femmes les ayant enfantés ne se connaissaient pas, et se trouvaient à quelques milliers de kilomètres les unes des autres. Trois naissances simultanées…quoi de plus banal dans un monde de plusieurs milliards d’habitants !
Tout au long de leur croissance, leur charisme ne fit qu’augmenter, leurs amis devenant peu à peu des disciples. De plus en plus de gens voulaient fréquenter ces trois êtres, le désir d’être auprès d’eux étant quasi insoutenable.

A cette époque, l’humanité s’était quasiment affranchie des contraintes naturelles telles que sommeil (selon les besoins), le vieillissement ; cependant elle avait conservé la procréation naturelle, l’accouplement étant resté cher aux humains. Baignant intégralement dans l’orgueil, elle ne savait pas encore que l’excès de science allait entraîner sa perte.


3.2. An 5018 de l’ère chrétienne, début de l’été*.
La foi dont les gens avaient fait preuve à leur égard pendant ces quelques années provoqua une série de mutations, tant biologiques que psychiques chez José, Bryan et Maki ; les trois entités, au bout de quinze ans, acquirent enfin la conscience de leur réelle nature et entrèrent en pleine possession de leurs pouvoirs ; ils devinrent également tributaires de la foi des humains de façon irréversible.
Dès lors « Bryan »sut qu’il était Phybios, dieu des sciences dures et « Maki » Loglaïha, déesse des sciences molles. « José », quant à lui, se rendit compte qu’il s’appelait Rhainfall, et qu’il vouait un amour sans bornes aux pépinières.
Aussitôt chacun apprit l’existence des deux autres. Usant alors de pouvoirs dépassant l’entendement humain ils se rencontrèrent : Rhainfall ennuya rapidement tout le monde avec ses histoires de sapins, et se fit chasser manu militari par Phybios (Rhainfall ne s’en remit jamais).
Phybios et Loglaïha s’aimèrent un bref instant puis décidèrent de se séparer, l’un ne pouvant assumer un engagement et l’autre pour une raison de karma.
De cette union naquirent Mutacoatl et Tecnupoatl, deux êtres d’essence divine ; ce fut Phybios qui les enfanta, dans un flot de plasma (gaz ionisé) issu de ses yeux, bouche et narines.

3.3. An 5018 de l’ère chrétienne, fin de l’été.
Début de la guerre de l’avènement. Rhainfall, ivre de colère ouvre les hostilités en recouvrant la ville dont Phybios est originaire, Madison (twist ?) (Capitale du New-Wisconsin dans les SSA, Separated States of America, anciennement United States of America) d’une végétation dense et disons-le, impénétrable. Cette poussée subite d’arbres hauts de plusieurs centaines de mètres tua une grande partie de la population urbaine, allergique à beaucoup de choses dont les sapins « Douglas » (particulièrement lorsqu’un tel sapin pousse au beau milieu de leur cuisine, à l’heure du repas).
La réponse de Phybios fut immédiate : il ordonna à sa progéniture de détruire la forêt amazonienne (presque totalement défrichée alors, l’impact de Phybios fut donc minime, cependant de même que Madison il s’agissait là d’un acte symbolique).
Les quelques milliers d’hectares de forêt amazonienne restants furent donc brûlés, et les êtres ayant survécu à l’incendie mutèrent, sous l’impulsion de Mutacoatl. Ainsi naquirent les premières lignées mutantes, vite asservies par le dieu responsable de leur sort…

3.4. An 5018 de l’ère chrétienne, automne-hiver.
Durant les mois qui suivirent ces quelques coups d’ouverture, la guerre s’amplifia et s’étendit à la planète entière ; successions de destructions, proliférations anarchiques de végétaux , génocides…les autorités humaines alors présentes furent vite balayées, leurs dirigeants tués et les infrastructures nécessaires au fonctionnement des sociétés modernes furent détruites.
Les dizaines de millions d’humains survivants furent livrés à eux même durant quelques mois dans un monde qu’ils ne reconnaissaient pas. Retournant à des modes de vie rudimentaires, nombreuses furent les guerres fratricides entre humains et nombreux furent les gens qui périrent, totalement inadaptés. A ce moment du conflit, la Terre avait radicalement changé d’aspect. Les grandes mégalopoles plurimillénaires des zones tempérées avaient disparu, tantôt recouvertes de forêts dont les arbres étaient plus grands et plus résistants que jamais, grâce à Rhainfall , tantôt sous forme de ruines fumantes ; le tout peuplé par quelques survivants et de nombreuses créatures mutantes. Les pôles étaient entrés dans une période de fonte, occasionnant un recul des côtes d’une centaine de kilomètres en certains endroits. Tels étaient les ravages causés par les dieux, ivres de pouvoir.
3.5. An 5018 de l’ère chrétienne, veille de Noël.
Se rendant compte dans leur folie qu’ils décimaient par dizaines de millions les créatures à même de les faire exister, les dieux décidèrent d’offrir à l’humanité une trêve de durée indéterminée. Par ailleurs il s’agissait là d’une merveilleuse occasion de respecter l’esprit de Noël(les dieux ne voulant pas bouleverser complètement les habitudes humaines).
Puis ils rivalisèrent d’ingéniosité et de charme afin de rallier un maximum d’humains à leur cause, pour consolider leur avatar, indispensable à leur survie terrestre. C’est ainsi que naquirent les sectes, au nombre de quatre : Les Fils de la Pluie, tournés vers Rhainfall, la Lumière de Phézo dédiée à Phybios, les mystérieux K’tahumplari de Loglaïha et les Technifex, farouches défenseurs de Tecnupoatl.
Seul Mutacoatl ne possédait pas de secte bien structurée, en revanche il commandait à des hordes de créatures étranges, certaines semblables à des chimères de l’ancien temps, d’autres dont la forme n’évoquait rien aux humains qui les rencontraient…


*saisons de l’hémisphère nord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jamou's office   Mar 30 Oct - 15:36



"Carottes géantes et lapin au clair de lune"
Revenir en haut Aller en bas
Doll



Nombre de messages : 6839
Age : 37
Localisation : dans le frigo
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Jamou's office   Mar 30 Oct - 16:03

Magnifique !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimu Princier
Ministre de la Charcuterie et des Affaires Etrangères, Garde des Zoos, Sympathisant Trifouillard
avatar

Nombre de messages : 2636
Age : 37
Localisation : qui sait?...
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Jamou's office   Mar 30 Oct - 17:16

:135: :135:

aïe! ça pique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierbouland.hellven.org
Doll



Nombre de messages : 6839
Age : 37
Localisation : dans le frigo
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Jamou's office   Mar 30 Oct - 17:25

c'est paint?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jamou's office   Mar 30 Oct - 18:41

oui c'est signé paintbrush!
Revenir en haut Aller en bas
Valheru
Porteur du Pot, Paleotopicsologue en chef, Suppôt de Paupaul (Grade 2) [Trifouillard]
avatar

Nombre de messages : 1461
Age : 28
Localisation : A la Trifouille !
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Jamou's office   Mer 31 Oct - 9:19

C'est beau !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamou's office   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamou's office
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité de la Messe et de l'Office Divin par Grandcolas Jacques
» [Foot] Le champion du monde doit-il être qualifié d'office pour la prochaine coupe du monde?
» Organigrame sous Open Office
» [tuto]Comment faire une couverture pour jaquette.
» 100 ans de sourire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La caza trifouille :: TRIFOUILLE CORP. :: Organisation Non Gouvernementale Subversive-
Sauter vers: